AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

worth knowing

Ҩ pseudo : Hidden Passion
Ҩ messages : 67
Ҩ crédits : Tender Kangaroo.



MessageSujet: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 15:19



« Grace Abygail Rosenberg »


my identity card
Hey, salut toi ! Sais-tu que je suis née à Londres en Angleterre ? C'était le 5 mai 1992 et je suppose que tu as donc deviné que j'ai 20 printemps ! Je suis issue d'une famille aisée et actuellement je suis fiancée. D'ailleurs j'aime les hommes mais le plus important pour moi c'est de s'amuser. Je fais donc partie des young wild & free. En ce qui concerne mon activité dans la société je suis serveuse et étudiante en psychologi, d'ailleurs mes collègues me disent souvent que je ressemble à Jennifer Lawrence, c'est fou ça, non ?
attentive égoïste déterminée manipulatrice distinguée séductrice amicale gourmande studieuse rebelle obstinée fêtarde


I'm getting to know you
Dans cette partie, tu devras lister 10 affirmations au sujet de ton personnage, afin qu'on le connaissent un peu mieux. Cela peut concerner ses goûts, ses hobbies, ses manies, ses habitudes, ses tics, ses phobies ou ce qui l'aime. Bref tout ce qu'il te semble utile à savoir ! Et C'est même pas la peine d'écrire un roman !
☀ Contrairement à ce que l'on peut croire, Grace croit au grand amour. Bien sur, elle ne le criera jamais sur les toits mais elle espère réellement que cette forme d'amour existe. Car si ce n'est pas le cas, la vie servirait à quoi ?
☀ Jamais sans son téléphone portable, la jeune femme ne se balade jamais sans son objet fétiche où qu'elle aille.
☀ Miss Rosenberg est une férue de chocolat. Il ne se passe pas un jour sans qu'elle en grignote un carré voire une raie. Au diable les régimes dans ce cas là !
☀ Elle tient un journal intime qu'elle prend bien soin de cacher aux yeux de tout le monde.
☀ Grace reste très impulsive. Quand quelque chose ne lui plaît pas, elle se fait pas prier pour le dire.
☀ A son cou, elle porte une chaîne avec un pendentif représentant un cheval. C'était à sa sœur et jamais elle ne l'enlèvera.
☀ Il lui arrive de passer des heures sur ses leçons parce que ce qu'elle fait l'intéresse réellement.
☀ Grace est fan de la série How I Met Your Mother, elle ne raterait un épisode pour rien au monde.
☀ Même si elle ne l'avouera jamais, lorsqu'elle fait des cauchemars, elle se relève la nuit pour prendre son nounours Lucky ; un husky en peluche. Bien sur le lendemain matin, elle prend bien soin de le cacher à la vue de sa correspondante.
☀ Malgré ce que l'on peut croire, Grace n'a jamais couché avec un garçon. Elle se contente de les aguicher mais s'interdit de coucher avec tant qu'elle ne ressent rien à leur égard.



Behind the Screen
Hey ! Salut toi ! C'est gentil de venir me voir, je suis nouveau en ville et l'on m'appelle Hidden Passion, j'ai 22 piges et je viens de France ! Si j'ai atterri à Adelaïde c'est grâce à mon agence de voyage, sur WITS the first ♥. Mais bon c'est plutôt chouette par ici, d'ailleurs je risque de traîner pas mal dans les rues au moins 3/7. Enfin, je dois aller faire des courses, mais avant de partir je veux vous dire que vive WITS II & longue vie à lui et à ses membres d'amour ♥♥♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : Hidden Passion
Ҩ messages : 67
Ҩ crédits : Tender Kangaroo.



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 15:21



« All my secret Life »



ce matin quand j'me suis réveillée j'croyais pouvoir compter sur au moins une personne... mais j'ai appris quelque chose avec cette histoire ; c'est que même les gens qu'on aime peuvent nous décevoir...
« Grace chérie, c'est l'heure de te lever ! » Madame Rosenberg a toujours été une femme attentionnée et elle a toujours tout fait pour ses enfants. Même si Grace n'est pas du même avis... « N'oublie pas de réveiller ta sœur en passant ! » Grace aurait tant aimé que sa vie ne se résume qu'à cela. Avoir sa sœur à ses côtés pour le restant de ses jours, mais la vie est parfois cruelle, Grace en sait quelque chose...

Avant d'entamer en long en large et en travers la vie de Grace Abygail Rosenberg, il est de rigueur de commencer par le commencement. A savoir, l'histoire de ses parents. Un retour en arrière s'impose donc...

FLASH BACK

Célia Petrowalsky est venue au monde en Russie, à Moskovski. Elle a fait la fierté de ses parents, jusqu'à ce qu'elle décide de les bannir de sa vie...
Le jour de son quinzième anniversaire, Célia décida d'organiser une grande fête. Ce serait l'occasion de faire des connaissances et surtout d'inviter le garçon pour lequel elle craque depuis toujours : Aleksandre. Mais tout ne va pas se passer comme elle l'avait rêvé... Ce jour là, les invités étaient au rendez-vous et on ne reconnaissait plus l'appartement des Petrowalsky. Les parents de Célia avaient concédé de lui laisser leur domicile pour que leur seule et unique fille profite de sa jeunesse.
Comme souhaité, Aleksandre fut lui aussi de la partie. Mais son comportement déçu la jeune Célia au plus haut point. Elle se souviendra d'ailleurs du jour de ses quinze ans toute sa vie. Et pour cause ! Elle sauta le pas avec celui qu'elle aimait. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que lui n'avait pas du tout les mêmes intentions qu'elle. Après avoir fait son affaire de la jeune fille, l'adolescent s'en est allé, laissant derrière lui une Célia désemparée.
Miss P. n'a jamais avoué ce qui s'était réellement passé à ses parents. Ces derniers ont bien ressenti un malaise, mais ils n'ont jamais vraiment su pourquoi leur fille réagissait de la sorte. Ils avaient beau se douter de la chose, Célia ne leur aurait rien dit de toute manière. La jeune fille eut d'ailleurs grand mal à oublier son amoureux, même après ce qu'il lui avait fait. Et même si elle désirait plus que tout tirer un trait sur cette histoire, cela lui était impossible...
Quelques jours plus tard, la jeune fille apprit qu'elle était enceinte. Il n'y avait pas doute, Aleksandre était le père du bébé. Célia eut un long moment d'hésitation quant à oui ou non garder cet enfant. Elle ne pouvait d'ailleurs faire autrement que de tout avouer, enfin, à ses parents. Ce qui lui coûta énormément. Mais contre toute attente, ses parents furent compréhensifs et ils l'aidèrent même à prendre une décision. Célia allait finalement devenir maman.

A seize ans, Célia a mis au monde son tout premier enfant. Elle n'avait pas cherché à recontacter Aleksandre. Il n'aurait de toute façon pas voulu entendre parler de son enfant. Appolina eut donc la chance d'avoir auprès d'elle des grands parents aimants et une maman complètement dévouée.

Lorsqu'il fut venu le temps de l'université, Célia ne put que se rendre à l'évidence : elle ne pourrait pas engager de grandes études. Il lui fallait trouver un job pour élever sa fille pour ne plus dépendre de ses parents. Elle fut engagée comme serveuse dans un petit café non loin de chez elle. Ce qui lui permettait de profiter de sa fille autant qu'elle le souhaitait.
Un jour, un homme entra dans le café où servait Célia. Cet homme se prénommait Brandon et il était déjà chef d'entreprise malgré son jeune âge. Il tomba tout de suite sous le charme de la jeune femme et ce fut réciproque. Brandon promit l'amour et l'argent à sa nouvelle compagne si elle concédait à l'épouser. Célia ne prit pas le temps d'y réfléchir, elle accepta la demande en mariage de celui qu'elle considérait déjà comme son âme sœur. Brandon savait qu'elle était maman d'une petite fille et par amour, et devant la petite bouille irrésistible d'Appolina, il accepta tout de suite la petite famille. Monsieur et madame Petrowalsky n'aimaient pas du tout la tournure que prenaient les choses. Mais Célia ne leur laissa pas le choix. Brandon devait repartir pour l'Angleterre rapidement. Ce fut donc à ce moment là que Célia coupa définitivement les ponts avec ses parents. Elle ne regarda pas en arrière, elle refusait de laisser s'envoler celui pour qui son cœur battait.

Brandon et Célia se marièrent alors qu'elle n'avait que dix neuf ans et sa fille trois ans. Leur vie en Angleterre fut tintée de bonheur. Appolina ne manqua jamais de rien. Grâce à son travail, Brandon gagnait largement de quoi faire vivre sa petite famille. Les Hansgrent étaient devenus un modèle de bonheur et la famille idéale.
Un jour, Célia découvrit qu'elle attendait son second enfant, elle avait alors vingt ans. Brandon fut le plus heureux des hommes lorsqu'elle lui annonça la nouvelle.
Grace Abygail Rosenberg est donc née le mai 1992 à Londres.

FIN DU FLASH BACK



Quand l'amour donne naissance à un magnifique petit bourgeon...

Grace a toujours eu tout ce qu'elle désirait. Ses parents la chouchoutaient et l'aimaient bien plus que de raison même si ils laissaient le soin à la nourrice de l'élever. Brandon était issu d'une famille très noble et ses filles se devaient d'apprendre les bonnes manières. A une époque, Grace et Appolina furent très proches. Quatre ans et demi les séparaient mais elles restaient tout de même des sœurs très liées. Lina apprit à lire à sa sœur, elle lui apprit également à pédaler sur un vélo, à faire du roller, à monter à cheval, à faire semblant d'avoir mal lorsqu'il lui arrivait de faire une bêtise, de sorte que leurs parents la prenne en pitié... Lina a apprit tant de choses à sa sœur que Grace ne l'en remerciera jamais assez...

Lorsqu'il fut temps pour Grace de faire son entrée dans le monde, la « case école » fut donc une nécessité. Encore une fois, Appolina était là pour soutenir sa sœur. Lina rassura Grace alors que la petite fille avait peur d'entrer en classe. Célia et Brandon étaient fiers de leurs deux filles, même si ils se rendaient bien compte que Lina prenait bien trop au sérieux son rôle d'aînée. Malgré tout, ils la laissaient faire, se persuadant que c'était ce qui pouvait arriver de mieux à leur benjamine.

A dix ans, Grace découvrit ce qu'était l'amour. Il s'appelait Anton et il avait deux ans de plus qu'elle. Lorsque le petit garçon lui accordait un regard, Grace devenait rouge comme une pivoine. Lorsque Anton s'en aperçut, ses mots furent rassurants et mignons quand on prend en considération son âge. Mais leur idylle ne traversa pas les âges. Anton passa vite à autre chose, alors que Grace s'en remettait difficilement.


Quand le bourgeon devient une fleur à part entière...

Au cours de sa onzième année, Grace fut consternée d'apprendre que son père allait devoir abandonner sa famille pour aller travailler sur un autre continent. Il a beau eu lui promettre qu'il reviendrait très vite, Grace n'accepta pas du tout la chose. Elle n'avait déjà pas beaucoup la chance de voir son père alors maintenant qu'il allait partir, autant dire qu'elle ne le verrait plus du tout. Appolina et Grace se liguèrent contre leurs parents pour bien faire comprendre leur mécontentement. Mais Brandon n'en fit rien, il partit comme prévu, laissant Célia et surtout leur nourrice s'occuper de leur deux filles...

A douze ans, Grace ne s'était pas franchement accommodée à l'absence qu'avait laissé son père en partant. Non seulement elle souffrait de cette absence, mais en plus de cela, sa sœur commença à ne plus agir « normalement ». Plus question de confessions ou d'aide en tout genre. Appolina se rebella et en oublia sa sœur par la même occasion. Grace prit très mal ce revirement de comportement et n'ayant d'autre modèle que sa grande sœur, elle commença elle-même à se rebeller. Cette rébellion a duré quatre ans et on peut dire qu'elle continue aujourd'hui...

Lorsqu'il fut temps pour Grace d'entrer dans la cours des grands, Lina ne bougea pas le petit doigt pour sa sœur. Célia et Brandon voulaient que leur aînée prenne sérieusement sa vie en mains, mais Lina était contre leur avis. Les Rosenberg souhaitaient que leur première fille devienne médecin, Lina n'aspirait qu'à une chose : devenir chanteuse. Célia et Brandon ne voulurent rien entendre. Ce qui poussa Lina à bout, plus que ce qu'elle ne l'était déjà...
Grace avait seize ans lorsque l'horreur frappa sa famille. Sa sœur ne rentrait plus dormir à la maison depuis quelques mois. Et un soir, un coup de fil mit fin à l'angoisse que ressentait Grace en ce qui concernait sa sœur...

POLICE : «Allô ? Monsieur Rosenberg ? »
BRANDON : « Oui, lui-même, qu'y-a-t-il ? »
POLICE : «Monsieur Rosenberg, je fais partie de la police et je pense que vous feriez mieux de vous asseoir... »
BRANDON : « Ma fille a encore fini la nuit en prison ? La caution s'élève à combien cette fois-ci ?! »
POLICE : «Monsieur Rosenberg.. Il s'agit bien de votre fille Appolina Sasha-Regina Rosenberg, mais elle n'a pas fini la nuit en prison... Elle est morte monsieur... »
BRANDON : « Elle est quoi ?! Lina est... Non ce n'est pas possible ! »
POLICE : «Si monsieur ... Appolina a été retrouvée morte sur le sol d'un appartement abandonné, il y a quelques heures... »

A ce moment là, Grace laissa tomber le combiné sous le poids de la tristesse. Au départ, si elle avait pris la décision d'écouter la conversation de son père, c'était parce qu'elle savait que la police l'appelait souvent au sujet de Lina. Mais ce coup de fil détruit tous les espoirs de la jeune fille. Et à ce moment là, elle resta assise sur le sol carrelé, gelée par l'annonce glaciale de la nouvelle. Elle ne reverrait donc plus jamais sa sœur. Lina était partie... Lina n'était plus... Grace ne réussit pas à s'en convaincre jusqu'à ce que son père ne revienne blafard à la maison, et qu'il prononce ces quelques mots : « C'est fini... Elle est partie... » Célia se mit à pleurer de tout son corps tandis que Grace s'enfuit de la maison. Elle éprouvait le besoin pressant de s'enfuir. S'enfuir le plus loin possible de sa maison. Courir aussi loin qu'elle le pourrait. Courir jusqu'à en perdre complètement haleine...

Les jours qui suivirent furent les pires de la vie de Grace Abygail Rosenberg. La jeune fille demeurait inconsolable. Le pire dans tout cela, c'était qu'elle n'arrivait pas à pleurer. Elle restait impassible à tout ce qu'on lui disait, à tout ce qu'on lui présentait. Ses parents essayaient tant bien que mal de reprendre le dessus, mais c'était bien loin d'être facile... Au lycée, tout le monde qualifiait Grace de « sœur abandonnée » ou de « fille fragile qui a perdu sa sœur ». Grace ne disait rien, elle laissait faire. Plus rien n'avait d'importance. Plus rien ne comptait à ses yeux... Tout ce qui lui importait, c'était de retrouver sa sœur. De la revoir ne serait-ce que pour lui dire au revoir. Mais elle savait que son vœu le plus cher ne se réaliserait jamais...


Quand la fleur fait de son mieux pour faire partie du bouquet...

Une année passa. Un an de souffrance et de tristesse inconsolables. Grace était devenue une jeune fille renfermée et elle ne souriait que très rarement pour ne pas dire jamais. La mort de sa sœur l'a énormément affectée et cela se ressentait à travers tout ce qu'elle faisait. Tous ses gestes la ramenait à sa sœur disparue. Toutes ses pensées étaient pour Lina. Et comme Grace demeurait la seule fille des Rosenberg à ce jour, Brandon et Célia prirent sa vie en mains comme ils l'avaient fait avec leur fille décédée. Grace se laissait faire. La vie ne signifiait plus rien à ses yeux. Alors que Célia prévoyait de l'envoyer continuer ses études dans l'université la plus prestigieuse d'Angleterre, Grace continuait d'étudier à son niveau, toujours si impassible. Aucun garçon n'osait l'approcher mais elle ne s'en souciait pas le moins du monde. Il allait pourtant bien falloir qu'elle apprenne à « survivre ». Mais rien n'y faisait. Elle ne voulait rien savoir... Puis un jour, la balance changea son fusil d'épaule...

CELIA : « Arrête de dire ça ! Grace ne sait rien et on ne va rien lui dire ! Elle est beaucoup trop fragile pour le moment ! »
BRANDON : « Elle est toujours beaucoup trop fragile avec toi ! Lorsque Lina eut l'âge de le savoir, Grace était encore trop « fragile » pour le lui dire, alors qu'elle a toujours été plus mure que la majorité des enfants de son âge ! »
CELIA : « Ne prononce pas son nom ! Grace est bien trop jeune pour le savoir ! Je t'en prie, ne rend pas les choses plus difficiles qu'elles ne le sont déjà... »
BRANDON : « Lina est morte ! Ça fait un an qu'elle nous a quittés et tu refuses toujours de prononcer son prénom ! Et ne dis pas que c'est parce qu'elle n'était pas ma fille que je réagis de la sorte ! »
CELIA : « Elle était ma fille ! Comment oses-tu dire que tu tenais à elle alors que tu parles comme ça ! »
BRANDON : « Elle était ma fille aussi ! Les liens du sang ne nous unissaient peut-être pas mais je suis celui qui l'a élevée, qui l'a choyée et qui l'a aimée ! »
CELIA : « Peu importe ! Grace ne doit pas savoir, c'est tout ! »

Lorsque cette dispute a eu lieu, Grace était sortie du lycée une heure plus tôt que d'habitude. Était en cause un de ses professeurs absents. Toujours est-il que lorsque l'adolescente commença à monter les escaliers pour rejoindre sa chambre, elle a entendu ses parents hurler et elle s'est rapprochée de leur chambre pour pouvoir mieux entendre. Et ce qu'elle apprit dépassa son entendement. Jamais elle n'aurait pu imaginer une chose pareille. Appolina n'était en fait que sa demi-sœur ? Grace avait du mal à l'accepter. Même si pour elle, Lina resterait à jamais sa sœur « à part entière ». Elle devait tout de même se confronter à ses parents, mais pas tout de suite. Après cela, Grace a rejoint sa chambre, le poids de la nouvelle était bien trop lourd à porter.
Le soir même, la jeune blonde n'est pas descendue souper. Ses parents ne s'étonnèrent pas de ne pas la compter parmi eux. Mais pendant ce temps, Grace ruminait toute seule dans sa chambre. Ce fut le déclic dont elle avait besoin...

Le lendemain matin, Grace avait décidé de ne pas aller au lycée tant que ses parents ne lui auraient pas expliqué tout ce qu'elle voulait savoir. La jeune fille attendit donc que ses parents arrivent dans la cuisine, elle avait encore son bol en mains lorsque son père fit son apparition.

BRANDON : « Bonjour ma chérie, comment ça va aujourd'hui ? » Même si d'ordinaire, Grace ne répondait jamais à cette question, son père s'obstinait à la lui poser chaque matin.
GRACE : « Aussi bien qu'une fille qui vient d'apprendre que sa sœur n'était en fait que sa demi sœur. »
Brandon eut l'air surpris et tout ce qu'il put dire ne fut autre que :
BRANDON : « Quoi ?! »
GRACE : « Tu as très bien entendu. Quand comptiez-vous me le dire ?! »
BRANDON : « C'est insensé de quoi parles-tu ? »
GRACE : « Ne fais pas celui qui ne veut pas comprendre. Viens-en aux faits ! »
Célia fit alors son entrée dans la cuisine. Au regard de son mari, elle comprit tout de suite que quelque chose n'allait pas. Mais avant qu'elle n'ait pu ouvrir la bouche, Grace parla la première :
GRACE : « Ou bien à maman de me le dire. A moins que je ne sois le fruit d'un amour interdit et que vous m'ayez adoptée moi aussi ! »
Célia s'en retrouva abasourdie et elle laissa la brique de lait tomber au sol.
CELIA : « Ma chérie... Calme-toi... On comptait te le dire mais... »
Grace se leva et coupa la parole à sa mère :
LEA : « Mais je suis trop fragile c'est ça ! Au diable ces balivernes venez-en à la vérité ! »
BRANDON : « Très bien, on va tout te dire... »
Célia lança un regard assassin à son mari mais ça n'arrêta pas Brandon pour autant.
BRANDON : « Appolina n'est pas ma fille. Enfin, elle ne l'était pas biologiquement mais à mes yeux, elle était tout de même mon enfant, tout comme toi. »
GRACE : « Qui était son père alors ?! Et pourquoi m'avoir caché la vérité ? Lina savait tout ça ?! »
BRANDON : « Je ne connais pas son nom mais bien sur que Lina savait tout ça. »
Grace posa alors son regard sur sa mère. Célia fut alors accablée et elle n'avait d'autre solution que de tout avouer à son tour...
CELIA : « Son père... Son père s'appelait Aleksandre. Ça s'est passé le jour de mes quinze ans. A l'époque où j'habitais encore chez mes parents, dans cette ville... Aleksandre n'a jamais su qu'il était père et qu'il le sache ou non, ça n'aurait rien changé à son comportement. Il aurait renié sa fille... »
GRACE : « Comment peux-tu dire des choses pareilles ?! Tu n'en sais strictement rien ! Peut-être l'aurait-il acceptée ! Comment peux-tu être aussi égoïste ?! Lina l'a toujours su, elle a toujours eu ce vide, ce manque en elle et c'est ta faute si elle n'est plus là aujourd'hui ! »
BRANDON : « Ne parle pas comme ça à ta mère ! Tu nous dois le respect ! »
GRACE : « Je ne dois strictement rien à la personne qui a tué ma sœur ! »
GRACE est alors sortie, avant que Brandon ne la gifle. Car si elle était restée, c'est ce qui se serait passé. Il l'aurait giflée et ça n'aurait fait qu'empirer la situation...

Vous l'aurez compris, c'est à partir de ce jour que Grace reorit sa rébellion là où elle l'avait laissée. Mais pas à la manière de sa sœur. Elle n'allait pas toucher à la drogue, certainement pas.


Quand la fleur existe en dehors du bouquet...

Cette dispute restera dans les annales de la famille Rosenberg. Mais Grace a tout de même fait de son mieux pour se réconcilier avec sa mère. Même si il était bien plus facile de la détester. Elle ne voulait pas détruire sa famille plus que ce que le départ de sa sœur ne l'avait déjà fait... Célia a concédé à pardonner à sa fille même si elle continue à régenter sa vie comme elle l'entend.
Brandon et Célia rêvent de voir leur fille devenir avocate. Mais Grace n'en a que faire de la justice. A ses yeux, le monde n'est fait que d'injustice et de tricheurs. Malgré tout, elle est entrée à l'université pour y étudier ce que ses parents jugeaient approprié pour elle. Et elle fit de son mieux pour ne pas se rebeller, ne voulant pas faire souffrir ses parents une fois encore. Mais les études de droit ne lui plaisent pas. Grace a dix-huit ans et le droit n'est pas du tout le domaine dans lequel elle veut s'épanouir.

Ses parents croient que leur « petite » Grace est une fille attentive et obéissante. Et c'est vrai que depuis la grosse dispute, miss R. ne cherche plus à se rebeller. Et puis pour dire vrai, tout ce qu'elle connaît de ses parents, c'est justement la façon dont ils contrôlent sa vie. Cependant, elle ne se laisse pas faire pour autant. Si par devant, elle reste la jeune fille sage et attentive que Célia et Brandon connaissent, par derrière, elle fait de son mieux pour vivre sa vie comme elle l'entend.
Déterminée et égoïste d'un côté, intelligente et séductrice de l'autre, Grace sait se faire désirée et jouer de ses charmes. Alors que les garçons ne l'intéressaient pas il n'y a pas si longtemps, aujourd'hui, elle ne vit que pour eux.

Il y a quelques temps, Célia et Brandon ont décidé de fiancer leur fille. Mais bien sur, sans en convenir avec la principale intéressée au préalable. Résultat des courses : Grace déteste la manière dont ses parents la traitent, mais elle déteste d'autant plus ne pas avoir la liberté de choisir l'homme avec lequel elle va devoir vivre. Ses fiançailles arrangées furent la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Grace prit la lourde décision de quitter sa famille, ou plutôt de la fuir, pour rejoindre la ville d'Adélaïde en Australie. Autant dire que l'Angleterre et l'Australie sont à des milliers de kilomètres l'une de l'autre, ce qui est précisément la raison pour laquelle Grace a opté pour cette charmante petite ville. Ce qui est une des raisons, mais pas la seule. Sans sa correspondante rencontrée alors qu'elle n'était qu'au collège, Grace n'aurait pas eut ce luxe de pouvoir partir si facilement. Heureusement pour elle que la dite correspondante a accepté de l'accueillir. Remarquez qu'essuyer un refus ne faisait pas partie des options de la belle Rosenberg.

Grace a donc pris l'avion en direction d'Adélaïde, sans rien dire à ses parents. Elle a volontairement laissé de côté ses études de droit pour entamer un cursus de psychologie, chose que ne lui aurait jamais autorisée ses parents. A dix-huit ans, Grace survolait donc le monde pour atterrir en Australie.
Le vol se passa admirablement bien, même si Grace n'a pas manqué de faire remarquer à une des hôtesses que son sourire laissait à désirer. Et oui, voilà ce que la gentille et adorable petite Rosenberg était devenue... Une jeune femme manipulatrice et égoïste au possible. Mais tout cela ne faisait que cacher une abominable douleur dut à la perte de sa sœur et à la découverte que cette sœur tant aimée, n'était en fait que sa « demi-sœur ».
Le jour de son arrivée, et plus précisément à l'aéroport, miss R. est tombée sur un très beau jeune homme. Oui « tombée » est le terme approprié dans ce genre de situation et surtout dans leur cas. Depuis, Grace aime se servir de Caleb -le beau jeune homme- pour s'amuser. Même si au fond d'elle, elle sait très bien qu'agir de la sorte n'est pas une solution et surtout pas une des bonnes manières qu'on lui a enseigné. En ce qui concerne ses sentiments envers le dit jeune homme, vous ne le saurez que plus tard... Toujours est-il que se servir des gens est une des activités favorites de la jeune femme...

Aujourd'hui, ou plutôt dans quelques jours, Grace aura vingt ans. Même si au fond d'elle, elle sait que ses parents lui manqueront pour son anniversaire, elle n'en montre rien. Elle fait d'ailleurs de son mieux pour cacher à tout le monde d'où elle vient, même si ses manières distinguées de fille de bonne famille refont toujours surface au moment le moins désiré. Forte de son nouveau cursus scolaire, Grace espère que ses parents ne la retrouveront jamais et croque à pleines dents sa nouvelle liberté. Mais comme la vie nécessite de l'argent pour survivre, Grace a dû se trouver un emploi de serveuse non loin de sa faculté, puisqu'elle n'a pas encore de voiture. Cette vie lui convient parfaitement puisqu'à son sens : elle est libre et prend elle-même ses propres décisions.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : joker.face
Ҩ âge irl : 26
Ҩ messages : 193
Ҩ crédits : carrie (avatar) & joker.face (signature) & tumblr (gifs).



en savoir plus sur moi...
Ҩ choses à faire :
Ҩ Mon téléphone:

MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 15:52



« Tu es Validé (e) ! »



FELICITATIONS

Graaace! brille Comment ça fait plaisir de te revoiiir! waiii! Bon, Caleb a pas encore fait son entrée mais il ne va pas tarder. Promis, dans la soirée, tu pourras lui sauter au cou et lui faire tout ce que tu veux. ange3 En attendant, je te valide et te souhaite un bon retour parmi nous, en espérant que tu te plaises autant -et même plus- sur la nouvelle version de WITS que sur l'ancienne! coeur2 Et OMG, comment je kiffe ta signature! brille tombé1

Bienvenue Officiellement sur WITS !
Tu peux dès à présent aller plus en avant sur le forum et découvrir les merveilles qu'il renferme ainsi que sympathiser et délirer avec les autres membres si ce n'est pas déjà fait ! Cependant afin de ne pas te lâcher complètement dans la nature, voici quelques liens que je me permets de te conseiller ! Tout d'abord si tu ne l'as pas encore fait, je te conseille d'aller jeter un petit coup d'oeil au règlement, c'est toujours bien de savoir à quoi on a à faire ! Ensuite pour ton confort personnel, vient recenser ton avatar au plus vite & montrer qu'il est enfin à toi ! De plus afin d'être tranquille par la suite, tu peux faire une demande de logement et venir recenser ton métier, c'est toujours bien de savoir où notre personnage va travailler !

Mais bon je suis sûre que tu es surtout impatient(e) de créer ta fiche de liens ainsi que ton répertoire de RP pour te faire des amis ! Tu peux également aller créer un scénario, si ton personnage a besoin d'un lien en particulier ! Sinon je te recommande vivement le flood où l'on s'amuse comme des petits fous ! Mais surtout le plus important le RP !

Passes un agréable moment parmi nous !
YMCA






lexie&declan « Just know that you're not in this thing alone, there's always a place in me that you can call home. Anything that's worth having is sure enough worth fighting for. Quitting's out of the question, when it gets tough gotta fight some more. »


Dernière édition par Lexie-Rose J. Baker le Sam 13 Oct - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : Hidden Passion
Ҩ messages : 67
Ҩ crédits : Tender Kangaroo.



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 15:53

Merci miss ♥️ *.* Et c'est sûr, je vais me plaire ici ♥️♥️♥️
Ah mon Caleb ange3 Tout ce que je veux c'est sûr ? J'ai ha^te que tu le fasses venir alors ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : carrie
Ҩ âge irl : 27
Ҩ messages : 441
Ҩ crédits : soon



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 15:57

GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACE coeur1

(re)Bienvenue sur le forum coeur1
Comment je suis contente que tu sois là câlin3

Va falloir qu'on revoit notre lien Maë-Grace, je le veux toujours smile
En tout cas, j'espère que tu te plaira autant parmis nous et que cette nouvelle version te plaira coeur2 & puis si tu as des questions tu sais où nous trouver niaah

Ah oui et je suis fan de tes gifs/images/avatars in love


Alliana Lullaby Jones-Bennett
« So I cross my heart, and I hope to die, that I'll only stay with you one more night And I know I said it a million times But i'll only stay with you one more night Trying to tell you no, but my body keeps on telling you yes Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath I'd be waking up, in the morning probably hating myself And i'd be waking up, feeling satisfied but guilty as hell .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : Hidden Passion
Ҩ messages : 67
Ҩ crédits : Tender Kangaroo.



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 16:01

Merci tumblr pour les gifs ♥️ C'est vrai qu'ils sont canons ♥️
Merci ma chérie :D ♥️ Et of course pour le lien, moi aussi je le veux toujours brille
Et merci pour tout le reste ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : dadeloux
Ҩ messages : 188
Ҩ crédits : Permanantjoy



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Sam 13 Oct - 23:51

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII choc -cri de joie, si si, je jure-

Biienvenue sur la nouvelle version ♥️



Evie ☼ shoulda just called it like I saw it. Shoulda just called for help and
ran like hell that day. The burning sting and the high and the heat and the
left me one more feeling way he kissed me.
I shoulda just called him Whiskey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : Hidden Passion
Ҩ messages : 67
Ҩ crédits : Tender Kangaroo.



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte" Dim 14 Oct - 15:41

Merci tout plein Evychou brille


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

worth knowing



MessageSujet: Re: GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte"

Revenir en haut Aller en bas
 

GAR - "j'aurais voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte. ▬ Caëlyn
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk In The Sun :: I'm coming Home :: Vos Passeports :: Passeports en Règle-