AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

worth knowing

Ҩ pseudo : dadeloux
Ҩ messages : 188
Ҩ crédits : Permanantjoy



MessageSujet: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 19:05


& make lies some live in better

Ally n'était pas venue ce midi. Normalement nous mangions ensemble tous les jeudi midi. Elle me rejoignait à l'hôpital, pendant mes journées de garde. C'était ma pause. Elle me permettait d'oublier un peu les malades. D'effacer pour un instant la culpabilité qui me rongeait tous les jours. J'avais tout. Ces malades n'avaient plus rien. J'étais aux urgences aujourd'hui. J'allais d'un service à l'autre. On me trimballait partout. La journée avait été dure, entre les malades imaginaires et les blessés grave. Je regardais mon téléphone. Ma garde était terminée. Il était 16h. J'étais là depuis assez longtemps. Un message de Kellan. Il passait la soirée avec ses potes. J'entendais déjà leurs rires gras imbibés de bière devant la télé. J'étais partie pour une soirée en solitaire. Surtout que je n'avais toujours pas de nouvelles d'Ally. Je déposais ma tenue de chirurgien dans mon casier. Pourquoi ma sœur n'était-elle pas venue à midi ? Déjà deux semaines que nous n'avions pas eu de moment à nous. Elle cachait quelque chose. Je ne savais pas quoi. Je ne m'inquiétais pas vraiment. Si c'était important elle finirait par me le dire. Mais j'avais besoin d'une soirée entre filles. J'avais besoin de sortir. D'oublier le patient que nous avions amputé des deux jambes. Je n'osais pas imaginer sa réaction au réveil.

J'appelais Ally. Pas de réponse. Pourquoi était-elle absente quand j'avais besoin d'elle ? Je m'en voulais d'être si possessive avec elle. Peut-être qu'elle était trop occupée avec son homme... Contrairement à moi. Le mien avait mieux à faire que s'occuper de moi ce soir. Il savait mes humeurs à la sortie des longues journées de garde. Je pouvais comprendre qu'il n'aie pas envie de les supporter. Je laissais un texto à Ally. J'espérais qu'elle finirait par le voir et par se montrer. J'avais besoin qu'elle vienne. Elle m'évitait en ce moment. J'étais trop envahissante, certainement. Elle avait besoin d'espace. Mais elle devait au moins se souvenir qu'on était jeudi et qu'elle m'avait laissé tombée pour la deuxième semaine consécutive ce midi. Je laissais mes pas me guider vers Forever 21. L'achat compulsif était une consolation pour oublier ma solitude et ma journée.

    Citation :
    Ally chérie, je t'ai attendue ce midi... Tu n'es jamais venue ! J'ai mangé mon plat sous vide seule à ma table. Fais toi pardonner en me rejoignant dans ma virée shopping post-garde. Tu sais où me trouver. Plein de bisous.


Je gardais mon téléphone en main. J'attendais une réponse sans savoir si elle viendrait. Toutes les deux minutes je regardais l'écran. Il restait noir. J'entrais dans la boutique. Tous ces rayons de vêtements me détendirent immédiatement.




Evie ☼ shoulda just called it like I saw it. Shoulda just called for help and
ran like hell that day. The burning sting and the high and the heat and the
left me one more feeling way he kissed me.
I shoulda just called him Whiskey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : carrie
Ҩ âge irl : 26
Ҩ messages : 441
Ҩ crédits : soon



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 21:03




Everleigh & Alliana

❝ My outsides are cool ,My insides are blue,
But if you can’t look inside you Find out who am I to❞



Il n'était pas loin de 11h30 lorsque la gérante du Fishing Hole, Sienna, raccrocha avec nervosité le téléphone. Elle était brune, petite, avec de long cheveux bruns et elle fumait beaucoup trop. C'est d'ailleurs en tirant une taf sur sa cigarette, qu'elle rejoint la salle du Fishing Hole ou quelques touristes se désaltérait à l'aide d'une bière et les serveuses valsaient autour des tables à répondre à leurs exigences. Soucieuse, elle les observait un instant en silence, son employée l'avait bien mis dans la merde, voilà qu'elle n'avait plus personne pour s'occuper du service de midi et qu'elle se voyait obliger de demander à une de ses serveuses déjà présentes de faire des heures supplémentaires. D'un signe de tête, elle en convoqua trois dans la réserve afin de leur expliquer la situation ce qu'elle fit rapidement. " Les filles, j'ai besoin de l'une d'entre vous pour remplacer Tamara ce midi, elle ne viendra pas, elle a un truc à faire avec son mioche. Je sais que j'abuse en vous demandant cela et que vous n'aviez plus que 10minutes à tirer" Les jeunes serveuses firent, la grimace, seule l'unique blonde des trois semblait impassible et finit par prendre la parole. " Je vais prendre son service, Sienna." " Merci Alliana, quand tu auras finis, passe dans mon bureau que je te comptes les heures".

Alliana regagna son poste de travail, elle servit une table de surfeur et pria pour que Kellan ne soit pas parmi eux, pour finalement se rendre dans la réserve et s'occuper du ravitaillement. Ces derniers temps il n'y avait que le travail qui comptait, il était le seul remède qu'elle avait trouvé pour étouffer sa peine. Lorsqu'elle travaillait, elle se concentrait et cessait de penser à cette nuit passée avec Kellan et une bouteille de Tequila. C'est pourquoi elle avait accepté ces heures supplémentaires et même si cela lui faisait manquer une fois de plus son repas avec Everleigh. Elle ne savait pas lui mentir et encore moins la regarder droit dans les yeux après ce qu'il s'était passé. Simple erreur ou réelle attirance ? Il fallait qu'elle fasse le point et pour l'instant elle les évitait l'un comme l'autre le plus possible. Cette pensée pour sa soeur lui fit monter les larmes aux yeux, elle avait de la peine pour Evie, celle-ci n'avait rien fait et Alliana la rejetait sans aucune raison apparente. Elle se promit de l'appeler le soir même pour s'excuser et lui expliquerait qu'elle avait dut travaillé, ce qui au fond était vrai mais pas pour les bonnes raisons.

Finalement le temps passa, assez rapidement d'ailleurs, elle avait retrouvé le sourire au près de ces collègues du boulot et s'assurer d'être aussi charmante que possible avec les clients. Le Fishing Hole était un drôle d'endroit tout de même, génial mais tout de même particulier, Sienna féministe et lesbienne n'engageait que du personnel féminin ce qui a cependant valut la popularité de l'établissement. D'ailleurs elle avait depuis longtemps compris que les stéréotypes rapportaient souvent beaucoup d'argent, c'est pourquoi elle demandait à ses serveuses de se vêtir en "tenue de plage", les jeans et autres hauts étaient à proscrire, ici on préférait les maillots de bains et les mini-shorts. Il faut dire que la plupart des clients venaient eux même en maillot de bain boire un verre entre deux bronzettes. Il faut dire que ce petit bar était idéalement placé sur la plage.

Quoiqu'il en soit, 16heures sonna enfin, l'heure à laquelle Tamara finissait et donc à laquelle Allie finit. Elle rejoignit une petite salle à l'arrière du bar où les serveuses pouvaient laisser leurs affaires. Elle attrapa son sac et vu qu'elle avait un message d'Evie ainsi qu'un appel manqué. Honteuse, elle décida tout de même de le consulter, elle ne pouvait pas se cacher longtemps et faire la morte sinon Evie risquait de découvrir que quelque chose n'allait pas. Elle enfila son débardeur rouge en vitesse par dessus son haut de maillot afin de se donner le temps de réfléchir et d'avoir un peu de courage. Alliana n'avait jamais été une grande fan de shopping, contrairement aux trois quarts des femmes qui habitent cette terre. Il faut dire qu'en la compagnie d'Evie c'était toujours agréable, elle avait ce pouvoir de faire apprécier à Allie ce qu'à la base elle détestait le plus et il faut dire que les quelques fois où elle avait eu besoin d'acheter quelque chose, Everleigh s'était avérée de très bon conseil !

Elle finit par envoyer un message à sa soeur, décidée à se faire pardonner avant d'attraper son sac et de partir rapidement pour Mawson Lakes qui n'était pas à côté. Elle savait pertinemment où trouver l'être qui comptait le plus dans sa vie, elle était surement dans sa boutique préférée Forever 21. En tout cas, tant pis, elle ne ferait pas de détour par chez elle pour se changer, elle resterait habillée à la va vite comme à son habitude. Alors qu'elle franchissait le seuil du Fishing Hole après être aller voir sa patronne, elle attacha ses cheveux et parti d'un bon pas.

Citation :
Evie, je suis navrée ! Y a eu un soucis au boulot, je t'expliquerai ! Je suis sur le chemin, prête à me faire pardonner
xoxo

Finalement une bonne vingtaine de minutes plus tard et après s'être arrêtée au starbuck du coin pour prendre de mocca, elle finit part rentrer dans la boutique tant adulé par sa soeur, elle la repéra d'ailleurs assez rapidement entrain de fouiller dans les innombrables rayons. Elle ne put s'empêcher de sourire et la rejoignit rapidement. Arrivée à sa hauteur, elle l'interpella en lui présentant le Mocca en signe de paix. "Madame est servie ! Veuillez accepter cette humble offrande". Elle attendit qu'Evie s'empare du mocca avant de déposer une bise sur sa joue et de s'excuser. Il faut dire que rien que son apparence montrait qu'elle n'avait pas lézarder sur la terrasse de son balcon. "Je suis navrée Evie, j'ai du travailler plus longtemps que prévu au Fishing Hole... J'espère que tu me pardonnes" avoua-t-elle dans un souffle, les yeux baissés, secrètement elle espérait surtout qu'elle la pardonnerait pour la nuit passé avec Kellan...





Alliana Lullaby Jones-Bennett
« So I cross my heart, and I hope to die, that I'll only stay with you one more night And I know I said it a million times But i'll only stay with you one more night Trying to tell you no, but my body keeps on telling you yes Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath I'd be waking up, in the morning probably hating myself And i'd be waking up, feeling satisfied but guilty as hell .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : dadeloux
Ҩ messages : 188
Ҩ crédits : Permanantjoy



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 21:06


& make lies some live in better

J'étais une acheteuse compulsive. Une accro du shopping. Il m'arrivait de choisir des articles que je ne portais jamais. Dépenser mon argent pour des futilités me faisait un bien fou. J'aimais me jeter dans la superficialité. Pour oublier la gravité, les malades, la mort. On me prenait pour une blonde détachée et sans intérêt. Je surprenais quand je disais être interne en chirurgie. On me prenait pour une écervelée qui ne prêtait attention qu'à l'apparence. C'était mal me connaître. Je me fichais de savoir ce qu'on pensait de moi. J'aidais les gens. J'étais quelqu'un de bien. Du moins il me semblait. Peu m'importais qu'on me prenne pour celle que je n'étais pas. Mes amis savaient qui j'étais, c'était le plus important. Mon portable s'illumina enfin. A peine une seconde plus tard j'ouvrais le message d'Ally. J'étais une as du portable. Toujours scotchée dessus. J'espérais toujours un mot doux de Kellan, un message de ma sœur. J'appréciais que les gens que j'aime me donnent de leur nouvelles. J'avais sans cesse le besoin de savoir qu'ils pensaient à moi.

J'avais hâte qu'Ally arrive. Elle était ma bouffée d'oxygène de la journée. J'allais pouvoir oublier un peu les problèmes de mes patients. J'allais pouvoir parler de ma vie. J'aimais mes patients, j'avais une tendresse pour chacun d'eux. Mais parfois leurs histoires étaient si dures que j'avais besoin de liberté. Ally était plus qu'une sœur. Je pouvais tout lui dire. C'était exactement ce dont j'avais besoin. Il me fallait son avis sur Kellan. Il m'avait proposé d'emménager avec lui. Je n'avais pas encore répondu. J'hésitais. Je ne savais pas si nous étions prêts. Ce n'était pas une décision à prendre à la légère. Pour l'instant j'avais une autre décision à prendre, ce que j'allais acheter aujourd'hui. Je plongeais les mains dans un rayon. J'avais envie d'une jupe. Ally me coupa dans mes recherches. J'avais prévu de lui faire un peu la tête. Mais elle savait me faire craquer, mocca en main. J'attrapais le café qu'elle me tendait. "C'est tout ce dont je rêvais... Ally tu lis dans mes pensées !" Un sourire s'étira sur mon visage.

J'acceptais humblement le café et la bise. Même si elle m'avait abandonnée un peu ces derniers temps je ne pouvais pas en vouloir à ma sœur. Je n'avais jamais eu de raisons pour. Je lui faisais une confiance absolue. L'arrivée de ce mocca confirmait que j'avais raison. Je bus une gorgée. Le café était juste comme il fallait. Chaud, mais pas trop. L'air de petite fille coupable d'Ally me fit craquer une deuxième fois. Elle me connaissait vraiment trop bien. Elle savait toujours comment se faire pardonner. C'était la seule capable de passer au dessus de ma rancune. Je soupirai, espérant lui faire croire que je réfléchissais. Mais l'histoire était déjà réglée dans ma tête.
"Inutile de jouer les coupables avec moi... Tu sais bien que tu as été pardonnée à l'instant où tu es entrée dans ce magasin"

A l'inverse de moi Ally n'était pas une folle de boutiques. Elle y entrait rarement. Je savais qu'elle avait fait un effort pour me rejoindre ici. Elle tenait visiblement vraiment à se faire pardonner. Probablement pour la solitude qu'elle m'avait imposée ces derniers temps. Je ne lui en voulais pas. Elle avait du travail et pas forcément le temps de m'écouter parler de Kellan. Mais cette fois j'avais vraiment besoin de son avis. Je ne voulais pas m'engager sans savoir ce qu'elle en pensait. J'attrapais une magnifique jupe colorée. Je l'avais repérée entre deux mots avec ma sœur. "J'essaie et achète quelques trucs... Je jetais un coup d'oeil critique à la tenue d'Ally, Pour toi aussi, et on va prendre un goûter du tonnerre pour se raconter nos vies ! Tu as été absente assez longtemps pour que j'ai des choses à te dire !" Je n'avais parlé à personne de la proposition de Kellan. Je voulais d'abord en parler avec Ally. C'était celle qui me connaissait le mieux, celle qui aurait les meilleurs conseils. Je l'entrainais à ma suite vers les cabines d'essayage, lui choisissant au passage un short flashy.



Evie ☼ shoulda just called it like I saw it. Shoulda just called for help and
ran like hell that day. The burning sting and the high and the heat and the
left me one more feeling way he kissed me.
I shoulda just called him Whiskey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : carrie
Ҩ âge irl : 26
Ҩ messages : 441
Ҩ crédits : soon



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 21:09




Everleigh & Alliana

❝ My outsides are cool ,My insides are blue,
But if you can’t look inside you Find out who am I to❞



Allie était une fille qui n'avait pas été très chanceuse dans sa vie, elle avait perdu ses parents dans un accident de voiture alors qu'elle était jeune et par la suite on l'avait séparé de son frère qui devait être quelque part dans les verts pâturages de l'Ecosse et elle espérait en bonne santé. Elle évitait de penser à lui car c'était beaucoup trop douloureux, lorsqu'elle avait 16ans, elle avait tenté de faire quelques recherches avec Evie mais mise à part des portes claquées au nez et des "c'est confidentiel" lancé à la va-vite, elle n'avait rien récolté d'autres. Une fois de plus Evie avait du la ramasser à la petite cuillère. Quoi qu'il en soit, Allie avait finalement eut de la chance, lorsque la mère d'Evie avait finalement décidé de la prendre sous son aile. Elle avait perdue un frère, mais elle avait surtout gagné une soeur et une des meilleures qui soit. Elles étaient tout l'une pour l'autre.

La blondinette fut soulagée de voir qu'elle avait encore réussi à se faire pardonner auprès de sa soeur, il faut dire qu'elle savait qu'elle argument utiliser et un Mocca en était un bon. Ouais, enfin il avait tout de même c'est limite et pour l'instant elle n'avait pas trouvé de solution pour se faire pardonner sa trahison, elle n'était pas sure qu'il y en est un d'ailleurs et elle sentait que garder ce secret pour elle ne faisait qu'empirer les choses. Evie serait certainement très déçue, elle ne pensait pas qu'Allie était capable de ça et elle non plus ne pensait pas se mettre dans un bourbier pareil. Elle fut contente de voir qu'Everleigh appréciait son Mocca et Alliana but également une gorgée du sien, il était parfait, à bonne température. Everleigh fit semblant de réfléchir quelques secondes de plus, mais Allie connaissait cette petite expression, elle essayait de ne pas pardonner trop vite c'est pourquoi la blondinette sorti son arme secrète, son petit regard de fille coupable, elle savait qu'elle ne pouvait pas résister. Il était impossible à l'une des deux soeurs d'en vouloir à l'autre, elles trouvaient toujours le moyen de se rabibocher et rapidement, elles ne supportaient pas d'être loin l'une de l'autre, la preuve était qu'Allie n'avait pas hésité à la suivre à l'autre bout du monde et totalement à l'aventure. Elle sourit lorsqu'Evie reprit la parole, il est vrai que venir s'aventurer dans ce genre d'endroit était un exploit pour la blonde, elle n'y allait que par réelle nécessité. "Et bien qu'est ce que je ne ferai pas pour ma grande soeur chérie"

Everleigh reporta son attention sur les nombreux rayons de vêtements, elle était résolus à faire quelques achats et Allie avait prié intérieurement pour que sa présence la fasse renoncer et qu'elle aurait préféré directement passer à la phase goûter sur une terrasse de café. Mais elle ne dit rien et se contenta de l'observer attraper une jupe colorée, peut-être un peu trop colorée au goût d'Allie, il faut dire qu'elle n'y connaissait rien à la mode et était quelqu'un de très classique, elle sortait peu et était très mal à l'aise sur des talons. D'ailleurs, Aiden lui avait fait comprendre gentiment qu'avec son nouveau statut dans la société, il risquait d'être invité à des soirées mondaines où il désirait être accompagnée d'Alliana, mais pas en jean basket, mais vêtue comme une femme élégante, il se proposait même de lui payer les vêtements nécessaires. Alliana fut déstabilisée lorsqu'Evie décida qu'il était temps aussi pour elle de renouveler sa garde-robe, sur le coup elle n'avait pas tort. La mimique d'Evie fasse à la tenue d'Allie, la fit rire, il faut dire qu'avec ses cheveux mal attaché, son petit short en jean et ses baskets blanche, elle faisait un peu négligée, mais elle n'était pas pour autant moins belle, ni attachante. Au contraire, elle était fraiche et naturelle. Elle ouvrit de grands yeux lorsqu'Evie s'empara d'un short très flashy, elle n'avait décidément pas l'habitude de porter ce genre de chose. " Et bien avec ça tu es sûre de ne pas me perdre, on pourra me voir à des kilomètres à la ronde" railla-t-elle gentiment. Elle décida tout de même de se prêter au jeu, elle lui devait bien ça et peut-être que ce serait le début de sa métamorphose comme lui avait demandé Aiden, et a lui aussi, elle lui devait bien ça. Les deux blondes se dirigèrent d'un bon pas vers les cabines d'essayages et Alliana ne put s'empêcher de commencer à poser des questions à son amie, elle semblait vraiment avoir envie de parler et elle connaissait le shopping thérapeutique qu'exerçait régulièrement sa soeur. Elle espérait que tout allait bien. " Evie, j'espère que tout va bien au moins ?" demanda-t-elle alors que l'une comme l'autre s'engouffrait dans des cabines mitoyennes afin d'essayer leurs tenues. " Tout se passe bien au boulot ? Et avec Kellan ?" Elle avait essayé de prononcer le nom de ce dernier d'une manière détachée, bien qu'à chaque fois qu'elle le faisait, elle ne pouvait s'empêcher de penser à ce moment qu'ils avaient partagé et le plus étrange et ce qu'elle n'admettait pas encore, c'est qu'elle n'arrivait pas à regretter... Elle commença à se changer retirant baskets et short. "En tout cas je compte bien rattraper ce moment d'absence et t'écouter parler tout l'après-midi s'il le faut !". C'était une chose qu'Allie aimait durant le shopping, parler à travers les cabines.




Alliana Lullaby Jones-Bennett
« So I cross my heart, and I hope to die, that I'll only stay with you one more night And I know I said it a million times But i'll only stay with you one more night Trying to tell you no, but my body keeps on telling you yes Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath I'd be waking up, in the morning probably hating myself And i'd be waking up, feeling satisfied but guilty as hell .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : dadeloux
Ҩ messages : 188
Ҩ crédits : Permanantjoy



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 21:10


& make lies some live in better

Allie était plus que l'a sœur dont j'avais tant rêvé. Nous nous ressemblions assez pour que l'on nous croit du même sang. J'avais tout fait pour elle. Parce qu'elle était mon plus beau cadeau. Celui que j'avais espéré recevoir un jour de ma mère. J'étais prête à tout et n'importe quoi. J'étais incapable de la blesser. Incapable d'aller contre son avis. Elle avait presque toujours raison de toute manière. Nous étions si différentes, pourtant si proches. Je savais que je pouvais compter sur elle. Elle était arrivée un mocca à la main sans même que je lui demande. Elle savait combien j'étais accro au café. Autant qu'à mon portable ou qu'au shopping. Tout allait toujours dans l'excès avec moi. Le café me permettait de tenir. Les journées étaient fatigantes. J'avais commencé à en boire lorsque j'avais commencé mes études de médecine. J'avais vite été trop surchargée de travail pour tout faire dans la journée. Il me fallait une bonne partie de la nuit pour réviser. Aujourd'hui j'avais pris l'habitude de tenir grâce à ce breuvage magique. C'était une addiction. Peut-être qu'il existait des cures pour ce genre de choses ! Je me disais tous les jours qu'il fallait que j'arrête d'en boire autant. C'était déjà le sixième de la journée. Mais avec les longues journées de garde j'en avais besoin pour tenir.

J'avais l'intime conviction qu'Ally était aussi prête à tout pour moi que je l'étais pour elle. Elle était dans ce magasin pour moi. C'était le signe d'une belle amitié. Je l'aimais aussi pour ça. Parce qu'elle savait que faire les magasins était un besoin pour moi. Elle n'était pas seulement là dans la boutique... Elle était surtout là, en Australie. Elle m'avait suivi dès qu'elle avait pu. C'était une aventure que j'étais ravie de pouvoir partager avec elle. C'était impossible pour moi de lui en vouloir, pour cette simple et bonne raison. Et puis ma sœur avait sans doute besoin d'un peu de liberté. Je ne pouvais pas lui en vouloir d'avoir pris des vacances de moi pendant deux semaines. J'étais toujours sur son dos. Je faisais attention à elle comme lorsque nous étions plus jeune. Mais elle était grande maintenant. J'avais tendance à l'oublier. Ally était splendide dans sa tenue décontractée. Mais je tenais à lui acheter quelque chose d'un peu différent. Elle était déjà superbe habillée à la va vite, je n'osais pas imaginer ce que ça pourrait donner si elle prenait du temps pour elle. Enfin si, j'osais. C'est pour cette raison que je voulais vraiment lui faire essayer ce short qui lui irait à ravir. Aiden serait très certainement sous le charme. Sa remarque me fit rire. C'était du Ally tout craché. Je secouais la tête et pris mon air responsable et sérieux de grande sœur. "C'est exactement le but, ne pas te perdre !! Tu as réussi à m'échapper pendant deux semaines, maintenant je te repérerai de loin" Je lui servis mon plus beau sourire. Elle m'avait réellement manquée pendant ce laps de temps.

Les cabines d'essayage était un endroit que j'appréciais tout particulièrement. Un endroit discret. Un endroit où on pouvait se cacher. Et c'était pourtant si facile d'y être trouvé. Mais je trouvais les épais rideaux colorés qui les fermaient terriblement rassurant. J'aimais savoir qu'Ally était dans la cabine d'à côté. J'aimais ne pas être seule cet après midi. Et surtout, j'aimais que ce soit ma sœur qui soit avec moi. J'avais l'habitude de toujours l'appeler et deux semaines avaient été vraiment longues. Ally s'inquiétait pour moi. La faute à cette invitation à faire les magasins. Elle me connaissait vraiment bien. J'enfilais la jupe. Tout allait bien dans ma vie. Tout allait trop bien. Alors qu'autour le malheur frappait partout. La mauvais garde que j'avais passé été sortie un instant de ma tête. Mais je revis le visage de cet homme privé de ses jambes. Je sortis de la cabine. Attendant que mon amie fasse de même afin que nous puissions juger l'allure l'une de l'autre. Je m'appuyais contre le mur fin qui séparait nos deux cabines. "Tout va très bien Ally. Tout, si on oublie le pauvre homme que j'ai du amputé des deux jambes..." Je grimaçais. J'étais stressée de le revoir demain, éveillé. J'avais peur de sa réaction. Je prenais les patients trop à cœur. J'avais de l'affection pour tous et leurs histoires me bouleversaient. Je me demandais quelle allait être la sienne. Je me sentais terriblement coupable de ne pas avoir pu sauver ses jambes. J'imaginais dans quel était Kellan aurait pu être si ça lui était arrivé. J'avais cette tendance à identifier ma vie à celles des patients. Mais je n'avais pas ce genre de problèmes. Tout était parfait dans ma vie. En particulier ma relation avec Kellan. Mais j'attendais que nous soyons assises devant un goûter pour évoquer le sujet avec Ally. Je voulais qu'elle soit assise quand j'allais lui dire qu'il m'avait proposé d'emménager. Elle allait être folle de joie pour moi. Je l'espérais. Ma sœur mettait du temps à se changer. Probablement par manque d'habitude. Pour ma part je passais souvent derrière le rideau de la cabine. "Tu te rends bien compte de ce à quoi tu t'exposes ? M'écouter parler peut vite devenir très long..." J'étais impossible à arrêter quand je commençais. C'était d'ailleurs toujours ce qui était noté sur mes bulletins scolaires : trop bavarde. Je me regardais dans le miroir. Cette jupe me plaisait décidément beaucoup. Mais je n'arrivais pas à décider si elle m'allait bien ou non. Je réfléchissais encore lorsqu'Ally ouvrit enfin le rideau de sa cabine. "Ce n'est pas trop tôt !!! Une vraie mariée ..." Je ne m'étais pas trompé en lui choisissant ce short. Il lui allait à merveilles. "Ally je suis désolée de te l'annoncer mais... Pas de discussion possible, je t'achète cet article !" J'attrapais la carte bleue jetée en vrac dans mon sac et la secouait en l'air. Décidée.



Evie ☼ shoulda just called it like I saw it. Shoulda just called for help and
ran like hell that day. The burning sting and the high and the heat and the
left me one more feeling way he kissed me.
I shoulda just called him Whiskey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : carrie
Ҩ âge irl : 26
Ҩ messages : 441
Ҩ crédits : soon



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 21:14




Everleigh & Alliana

❝ My outsides are cool ,My insides are blue,
But if you can’t look inside you Find out who am I to❞



La jolie blonde tira les rideaux couleur prune de la cabine d'essayage, prête à essayer ce short flashy pour faire plaisir à sa soeur. Elle soupira et son regard croisa son reflet dans le miroir, elle avait une mine épouvantable, des petites mèches s'échappaient un peu partout du semblant de coiffure qu'elle s'était faite. Des cernes commençaient à apparaitre sur son visage de poupée à cause des nombreuses nuits agitées qu'elle passait ces derniers temps et même les bras d'Aiden ne suffisait plus à la réconforter, au contraire. La voix de sa soeur la tira finalement de ses pensées lorsqu'elle lui répondit. Allie avait vu juste, elle connaissait que trop bien sa soeur et ses manies. Elle fronça les sourcils et grinça les dents de tristesse pour ce pauvre homme qui venait de perdre ses deux jambes. Décidément, Evie n'avait pas toujours un travail facile et Allie se demandait souvent comment elle faisait pour tenir le coup. Ah oui elle savait une bonne dose de courage et une dizaine de café. Quoi qu'il en soit, la blondinette se dit intérieurement qu'elle préférait éconduire une bonne douzaine de dragueur plutôt que de devoir avouer une telle chose à un patient. Elle était très fière de sa soeur et de son courage. " Oh je suis navrée, Evie." La jeunette était sincère et cligna des paupières afin de se sortir ces terribles images de la tête, elle ne savait vraiment pas comment sa soeur faisait pour tenir le coup, rien que d'en parler elle en avait déjà une boule au ventre. Elle finit par enfiler ce short et bien qu'elle cru qu'il soit trop petit dans un premier temps, elle finit par le boutonner sans difficulté. Elle s'admira un instant dans la glace -ce qu'elle faisait rarement- et ne put que constater qu'il lui rebondissait les fesses et elle se prit à aimer ça et à même se trouver jolie. Evie avait décidément l'oeil, des bons goûts pour la monde et des conseils redoutables.

Un léger appel d'air près des rideaux lui rappela que sa soeur l'attendait certainement de l'autre coté et elle se décida finalement à sortir tandis que sa soeur lui avouait que l'entendre parler serait à ses risques et périls. Il est vrai que pour certaines choses les soeurs Bennett étaient différentes, Evie était une fille très sociable et une vraie pipelette, elle parlait d'elle sans aucune gène et avec une facilité déconcertante. Quant à Allie, elle était discrète et ne parlait que très peu d'elle surtout lorsque cela concernait Aiden. Elle se protégeait et elle savait très bien à quoi s'attendre avec sa soeur, mais en aucun cas cela ne la dérangeait, les choses avaient toujours été ainsi, ce n'était pas la première qu'Evie s'apprêtait à monopoliser la parole le reste de l'après-midi et Allie préférait se cantonner au rôle de l'interlocutrice, celle qui écoute et au final donne quelques conseils. Chacun son rôle. "Evie, tu sais très bien que je suis immunisée contre ce genre de conversation maintenant" Elle croisa les bras sur sa poitrine, regardant fixement sa soeur comme si elle faisait la leçon à une petite fille qui venait de dire une bêtise. Everleigh ne cessait de fixer sa soeur, visiblement satisfaite de ce petit short qui se révélait être une vraie perle, elle ne tarda d'ailleurs pas à faire exploser sa joie comme une bombe à retardement, c'était impressionnant comme elle était expansive et expressive, tout le contraire de sa jeune soeur. Allie soupira et ne chercha même pas à rouspéter lorsque sa soeur lui imposa de lui offrir cet article, elle capitula, cela ne servirait à rien de discuter ou d'argumenter, lorsqu'une des soeurs Bennett avait une idée en tête, il fallait tout simplement laisser tomber. "Evie, tu sais que j'ai les moyens aussi" commença-t-elle pour la forme mais elle se ravisa rapidement face au regard que lui lança l'autre blondinette. "Mais merci, et c'est moi qui paye le goûter et pas de discussion". La blonde observa un instant sa soeur, cette petite jupe lui allait à merveille, comme quoi les couleurs flashies renfermaient bien des secrets. "Tu devrais prendre cette jupe aussi, elle te va à merveille" Elle ponctua sa tirade d'un clin d'oeil avant de retourner en cabine se changer.

Moins de 5minutes plus tard, les deux jeunes femmes se dirigeaient vers la caisse afin de payer leurs articles. Et il ne fallut pas plus de 5minutes supplémentaires pour effectuer ses achats, Allie intercepta le paquet tandis que sa soeur engouffrait sa carte dans la fente adéquate afin de procéder au paiement. Elles avaient été chanceuse qu'il n'y ait personne d'autres à la caisse. Remerciant la vendeuse, elles sortirent dans la rue bavardant et échangeant quelques futilités tandis qu'elle prenait le chemin du café pour avoir cette fameuse conversation qu'Everleigh attendait avec impatience. Allie avait d'ailleurs un mauvais pressentiment, une appréhension. Un petit pincement au coeur, dans son fort intérieur elle était déjà convaincue que cette après-midi ne se passerait pas comme prévu.





Alliana Lullaby Jones-Bennett
« So I cross my heart, and I hope to die, that I'll only stay with you one more night And I know I said it a million times But i'll only stay with you one more night Trying to tell you no, but my body keeps on telling you yes Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath I'd be waking up, in the morning probably hating myself And i'd be waking up, feeling satisfied but guilty as hell .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : dadeloux
Ҩ messages : 188
Ҩ crédits : Permanantjoy



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 18 Oct - 21:23


& make lies some live in better

Je n'en voulais pas vraiment à Allie. Je comprenais parfaitement qu'elle ait autre chose à faire que de passer son temps avec moi. Elle avait sa vie. Autant que j'avais la mienne. J'étais peut-être un peu possessive avec elle. J'aimais savoir qu'elle était là pour moi quand j'avais besoin d'elle. Manger avec ma sœur le midi me permettait de me détendre un peu. Elle était l'une de ces personnes capables de m'écouter parler pendant des heures. De tout... Mais surtout de rien. J'avais la discussion futile. Ces midis me servaient à oublier le travail. Oublier les difficultés de la vie. Me concentrer sur la mienne. J'avais la vie facile. Rien ne me manquait si ce n'était un père. Mais j'avais appris à vivre sans. Je n'avais à me plaindre de rien. Il y avait toujours quelqu'un pour me soutenir. Quelqu'un pour me consoler. Quelqu'un pour m'aider, que ce soit Allie ou Ethan. J'étais rarement seule. Sauf ces deux dernières semaines. Je n'avais pas eu beaucoup de temps pour moi et Allie n'était pas venue à nos repas habituels. Nous n'avions pas eu l'occasion de discuter. Notamment de la proposition d'Ethan. J'avais besoin de son avis. C'était essentiel pour moi. L'évocation de mon patient me ramena son image. Il était jeune. Il avait la vie devant lui... Et plus de jambes. Sa réaction au réveil m'effrayait. Je l'appréhendais véritablement. J'espérais sincèrement qu'il ne me détesterait pas. Allie n'aimait pas beaucoup ces évocations. Elle avait un cœur énorme et je savais que mes histoires affreuses lui faisaient toujours de la peine.

Ma sœur avait l'habitude de nos conversations interminables. En particulier de mes longs monologues. J'avais une totale confiance en Allie. Elle était la personne à qui je racontais tout. Je n'omettais jamais rien. Elle connaissait ma vie sur le bout des doigts. J'étais toujours très bavarde. Mais particulièrement avec elle. Je n'avais pas peur de ses réactions. Elle me soutenait toujours. Je hochais la tête devant ses airs de grande sœur. Elle m'amusait. J'étais la grande sœur en réalité mais Allie était souvent plus réfléchie que moi. J'avais tendance à m'emporter pour un rien. Je ne réfléchissait que rarement avant d'agir. Sauf lorsqu'il s'agissait de mon travail. Avec mes patients j'étais extrêmement attentive. Je passais des heures sur un cas, pour faire le mieux possible. Perdre un patient ou ne pas pouvoir l'aider était au dessus de mes forces. Je ne pensais pas être capable d'y survivre. Offrir un cadeau à Allie était ma manière de lui dire que je l'adorais. J'avais beaucoup prié pour avoir une sœur, et depuis qu'elle était là, je m'occupais d'elle du mieux que je pouvais. J'adorais la gâter, même si elle avait les moyens d'acheter ce dont elle avait envie. Un short contre un goûter. Ca me paraissait être un bon deal. J'étais d'une gourmandise sans égale. L'échange me plaisait. J'acquiesçai. "Marché conclu ! J'accepte avec plaisir un goûter..." J'avais soudainement follement envie d'être assise à la table d'un café. Le compliment d'Allie me toucha. Je savais qu'elle n'était pas très portée sur la mode et qu'elle n'était pas fan des couleurs flashy. Je me regardai un instant dans le miroir, tournant sur moi-même pour me voir. Un sourire large se dessina sur mon visage. "Mercie Allie. Je vais suivre ton conseil alors !" Je retournai me changer.

Un instant plus tard le montant de mon compte en banque diminua un peu. Nous venions de faire acquisition de deux magnifiques articles. Et pour peu. J'étais une amoureuse de la mode. Je rêvais de pouvoir acheter des articles de luxe. Chanel, Carven et autres marques me faisaient de l’œil. Je ne gagnais pas assez d'argent à l'hôpital pour me permettre d'investir dans des vêtements de luxe. Nous étions passées avec une rapidité déconcertant à la caisse. Il n'y avait personne. J'étais prête à m'assoir à la première terrasse de café que nous croiserions. Penser au goûter m'avait donné une faim de loup. Je m'arrêtai sur une terrasse que le soleil éclairait. Je souris à ma sœur. "Ca te va ici ?" La question n'était pas vraiment consultative. Je m'asseyais sans attendre la réponse. J'avais hâte de pouvoir demander à Allie son avis sur la proposition d'Ethan. Je commandais au serveur un café. Encore un. Je rajoutais à ma commande une viennoiserie. Je laissais à Allie le temps de faire sa commande avant de m'accoudais sur la table pour approcher mon visage d'elle."J'espère que tu es bien assise au fond de ta chaise... Tu vas halluciner !!" J'avais hâte que ma sœur apprenne la nouvelle. J'étais toute excitée de lui annoncer. "Kellan m'a demandé d'emménager avec lui !!" Je pouvais l'appeler comme ça devant Allie. Elle connaissait son premier prénom. Celui que personne pratiquement n'utilisait.



Evie ☼ shoulda just called it like I saw it. Shoulda just called for help and
ran like hell that day. The burning sting and the high and the heat and the
left me one more feeling way he kissed me.
I shoulda just called him Whiskey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : carrie
Ҩ âge irl : 26
Ҩ messages : 441
Ҩ crédits : soon



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Jeu 25 Oct - 20:17




Everleigh & Alliana

❝ My outsides are cool ,My insides are blue,
But if you can’t look inside you Find out who am I to❞



Finalement, au plus grand bonheur d'Alliana, les deux blondes n'avaient pas traîner à faire leurs emplettes. Everleigh avait rapidement était satisfaite de ses trouvailles et avait épargné ainsi à Allie de nombreuses heures à essayer le magasin, pour finalement acheté le premier article. Voilà pourquoi elle n'aimait pas le shopping, c'était frustrant et inutile, elle ne comprenait pas tout ce temps gaspillé. Mais bon elle voulait bien admettre, que certainement toutes ses heures passées à danser était des futilités pour d'autres. Quoiqu'il en soit, Alliana se retrouva rapidement dans les rues de la belle Adelaïde, il faisait beau et chaud, une légère brise vint caresser son visage alors que ces achats étaient balloté au gré de ses pas. Les deux sœurs marchaient d'un bon pas, elles s'éloignaient peu à peu de la rue commerçante principale, afin de s'aventurer sur une petite place où les terrasses de café se succédaient autour d'une fontaine centrale. C'était un endroit que les deux jeunes femmes appréciaient beaucoup, elle avaient d'ailleurs essayé tout les cafés alentour, on y respirait la bonne humeur, la joie de vivre, l'endroit était frais et vivant, on entendait les conversations animées sur les terrasses, les rires des enfants face à leurs glaces gargantuesque. Cependant, Alliana tiqua. Everleigh n'avait été que peu bavarde sur le chemin par rapport à d'habitude, elle exaltait l'impatience et l'excitation, ce qu'elle devait lui dire devait être réellement important et quelque chose lui disait que tout cela avait un rapport avec Kellan. Elle eut un pincement au coeur, cela ne présageait rien de bon et surtout elle ne sait pas si elle arriverait à parler de Kellan, sans émotion particulière après ce qu'il s'était passé. Il avait laissé une trace indélébile sur son corps et son âme.

Everleigh bifurqua à la première terrasse, elle qui parfois prenait le temps de lire le menu de chacune pour trouver l'objet de ses convoitises, celui qui saurait combler sa gourmandise. Par pur rhétorique, elle demanda à Allie si ce choix lui convenait, alors qu'elle prenait déjà place et ses aises. Alliana opina de la tête, elle n'était pas bien difficile et puis il faisait d'excellent jus de fruit ici, surement ce laisserait-elle tenté. Elle déposa les affaires, sur une chaise voisine et s'installa sur la dernière vide en face de sa soeur qui semblait trépigner d'impatience, quant à elle, elle voudrait retarder ce moment le plus longtemps possible, elle avait un drôle de pressentiment. C'est pourquoi elle prit le temps de détacher ses cheveux et de les faire retomber sur les épaules, elle passa une main dans ses cheveux pour tenter de les ordonner un peu, comme si cela aller lui permettre d'arrêter le temps. Et pourtant, s'accorder 5secondes à elle, le temps de cette futilité, lui fit le plus grand bien, elle s'était donné du temps. Mais voilà qu'un serveur s'avancer déjà vers leur table. Qu'avaient-ils tous à courir aujourd'hui ? Pourquoi étaient-ils tous si pressés de l'amener à cette conversation qu'elle savait déjà fatidique, il n'y avait qu'à voir les yeux brillants d'Everleigh. Dire que d'habitude, elle trouvait les gens bien lent, elle qui ne s'accordait jamais de répit. Finalement une fois le serveur à leur hauteur, Everleigh commanda un café, un énième de la journée accompagné d'une viennoiserie, elle ne changerait donc jamais, mais cela eut l'effet de faire sourire Allie, elle ne se refusait rien et après son dur labeur, elle n'avait pas tort. Quant à Alliana, elle se contenta d'un jus d'Ananas, elle raffolait des fruits tropicaux et ici ils avaient la particularité de presser eux-même les fruits, pour livrer leur nectar si convoité par les papilles gustatives de la belle.

Elle ne commanda, ni plus ni moins, et après l'avoir remercié, le serveur s'éloigna. A peine passa-t-il la table voisine, qu'Everleigh était déjà accoudée à la table, rapprochant légèrement son visage, sur le ton de la confidence. Comme elle s'y attendait Evie lui annonça qu'elle était sur le point de lui annoncer une nouvelle qui allait la surprendre. Alliana à son tour se rapprocha un peu plus, feignant la curiosité et l'excitation tandis que son vendre se nouer, elle craignait ce qui allait suivre. "Quoi donc ?" l'encouragea-t-elle tout en lui décochant un sourire. A ce moment même, elle ne put s'empêcher de penser qu'elle aussi elle avait une nouvelle qui valait son pesant d'or, mais elle n'était pas sur que de révéler à cette dernière qu'elle avait couché avec son copain soit une bonne idée. En attendant, elle attendait la sentence, qu'on l'achève, elle espérait que ce soit rapide et heureusement Everleigh ne se fit pas prier plus longtemps avant de désamorcer sa bombe.

La nouvelle tomba comme un couperet, Alliana fut choquée, estomaquée, son coeur venait de louper un battement. Comment avait-il oser ? Elle ouvrit la bouche sous la surprise, elle espéra que sa soeur prendrait ça pour une démonstration de joie, tandis qu'elle sentait la lame de la trahison s'enfonçait un peu plus dans son coeur. "Mais Evie, c'est... c'est génial " s'efforça-t-elle d'articuler. Elle savait que cette demande n'était pas anodine, elle était forcément relié à la nuit qu'ils avaient passé ensemble, mais comment pouvait-il lui faire ça ? Pas à Elle, mais à Evie avant tout ! Il venait de la tromper et pour compenser il ne pensait qu'à la faire prisonnière un peu plus. Quel égoïsme ! Elle lui en toucherait deux mots, enfin quand elle arrêtera de le fuir, lui aussi et qu'elle aura réussi à faire face au flot continuel d'émotion qui déferle en elle. La blonde se reprit et tenta de reprendre de la constance, il lui fallait dire quelque chose, lui faire comprendre que ce n'était pas une bonne option, sans rien lui révélait bien évidemment. "Mais, tu ne trouves pas que c'est un peu tôt ? Je veux dire tu le connais depuis quoi quatre mois ? " se risqua-t-elle. Elle espérait avoir été crédible, elle voulait montrer qu'elle s'intéressait surtout à son bonheur et elle lui adressa un petit sourire timide. Sa dernière phrase jeta tout de même un petit froid, elle désirait seulement qu'Everleigh ne soit pas trop virulente et comptait sur le fait qu'elle l'écoutait souvent quand elle lui donnait des conseils. Alliana se mordit la lèvre inférieure, après avoir couché avec le petit ami de sa soeur, voilà qu'elle sabotait à présent leur relation, ce n'était tellement pas elle et pourtant elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver un sentiment de jalousie. Le serveur choisit ce moment, pour venir déposer leur commande, Alliana attrapa son verre rapidement pour en boire une gorgée, elle avait besoin de reprendre des forces. L'après-midi ne faisait en faite que commencer.



:pumpkin:


Spoiler:
 


Alliana Lullaby Jones-Bennett
« So I cross my heart, and I hope to die, that I'll only stay with you one more night And I know I said it a million times But i'll only stay with you one more night Trying to tell you no, but my body keeps on telling you yes Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath I'd be waking up, in the morning probably hating myself And i'd be waking up, feeling satisfied but guilty as hell .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

worth knowing

Ҩ pseudo : dadeloux
Ҩ messages : 188
Ҩ crédits : Permanantjoy



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh Mar 20 Nov - 13:08


& make lies some live in better

J'imaginais combien ma sœur devait se réjouir à cet instant. Je n'avais jamais passé aussi peu de temps dans une boutique. J'étais tellement pressée de pouvoir discuter avec elle et de lui annoncer l'énorme dernière nouvelle que je n'avais pas trainé. Elle qui détestait faire du shopping pendant des heures, elle devait être aux anges. Je savais que j'étais particulièrement chiante dans les boutiques. Tout m'attirait et tout m'intéressait. J'avais besoin de toucher, de déplier, d'essayer. Je ne comptais plus les heures que j'avais passé en cabine. C'était mon petit pêché mignon. Il m'arrivait même souvent d'essayer juste pour le plaisir. Quand j'étais un peu fauchée. J'avais le chic pour faire rager Allie, qui m'attendait devant l'entrée du magasin parfois un peu trop longtemps à son goût. Mais elle n'avait pas eu à subir ça ce jour là. J'étais bien trop préoccupée par autre chose. Elle était toujours la première au courant de tout ce qui m'arrivait. Cette nouvelle ne devait pas déroger à la règle. Elle allait tout savoir. A peine étions nous assise à une table en terrasse que le serveur s'approcha de nous. C'était mon jour de chance. Tout était fait pour que je puisse parler à ma sœur au plus vite. Sans surprise ni suspens, je commandais mon café du goûter. Je ne savais même plus à combien j'en étais aujourd'hui. A l'hôpital, à la moindre pause je filais à la machine à café. J'avais toujours des petites pièces glissées dans la poche de ma blouse pour ces petits moments de plaisir. C'était jour de fête, je demandais une viennoiserie en plus. Ce n'était pas encore aujourd'hui que j'allais commencer un régime...

Rien ne pouvait me faire plus plaisir que de passer un moment avec Alliana. Nous n'avions pas eu trop de temps l'une pour l'autre ces dernières semaines. J'avais même eu l'impression qu'elle m'évitait. Mais je ne voyais absolument pas pourquoi elle aurait eu à faire ça. Elle savait qu'elle pouvait compter sur moi dans toutes les situations. Nous avions seulement eu beaucoup de travail, toutes les deux. A l'hôpital, la salle des urgences ne désemplissait jamais. Il y avait toujours plus de touristes imprudents qui s'étaient blessés en surfant ou en randonnée... Ou dans d'autres situations plus loufoques. La crise ne semblait pas toucher tout le monde. Ma petite phrase eu l'effet escompté sur Allie. Sans se faire attendre elle s'approcha un peu de moi et m'encouragea à parler. C'était la personne à qui je pouvais tout dire. Elle aimait être au courant de tout ce qu'il m'arrivait, m'encourageant ou me protégeant. Evidemment, l'inverse était également valable. Je voulais toujours tout savoir de sa vie et je m'inquiétais beaucoup pour elle. J'avais sans arrêt peur qu'il lui arrive quelque chose. La surprise d'Allie ne se fit pas attendre. J'observais sa bouche s'agiter sans un bruit. J'avais eu exactement la même réaction à la proposition de Kellan. J'étais devenue une carpe agonisante l'espace de dix minutes... Avant de réussir à articuler qu'il fallait que j'y réfléchisse. Je n'avais pas pu lui dire non. Par peur de le décevoir. Mais je n'avais pas pu dire oui non plus. Je n'étais pas sûre que nous soyons vraiment prêts pour ça. Je souris à ma sœur, pas peu fière de mon petit effet. « Tu ne t'y attendais pas à celle là, n'est ce pas ?! » Je laissais un petit rire m'échapper avant de retrouver mon sérieux. Ce n'était pas à proprement parler une situation amusante. Kellan avait pris un air si sérieux en me faisant cette demande. J'avais besoin de l'avis d'Allie. Même si je me doutais qu'il ressemblait un peu au mien. Je la connaissais assez bien pour deviner à peu près les mots qui allaient suivre.

Je baissais les yeux sur le café que le serveur venait de m'apporter, grimaçante. Alliana m'avait répondu exactement ce à quoi je m'attendais. Elle avait raison, je le savais. Si je ne me sentais pas vraiment prête pour emménager avec Kellan, je n'avais pas non plus envie de lui dire non. J'étais partagée. Je relevais les yeux vers ma sœur. « Je sais Allie... Je savais que tu allais me dire ça, j'y avais pensé. Mais... Et si c'était lui le bon ? mon visage était plein d'espoir. Je ne sais pas quoi lui dire Allie... » Comme toujours j'avais besoin de ses conseils. Je m'emballais toujours pour un rien. Mais elle était ma petite voix de la sagesse. Contrairement à moi, Allie avait les pieds sur terre. Je bus une gorgée de mon café. Brûlant. Il me fit venir quelques petites larmes de douleur aux yeux. Elle disparurent aussi vite qu'elles étaient venues. Il me semblait qu'Allie avait l'air contrarié. Je ne comprenais pas pourquoi. Je n'avais pourtant rien dit qui puisse l'énerver. Je fronçais les sourcils. J'avais peur, sans le vouloir, d'avoir atteint un point sensible. Si il y avait quelque chose qui clochait, il fallait que je le sache. Je détestais la vexer. « Est ce que j'ai dit ou fait quelque chose qui t'a contrarié ? Tu fais une de ces têtes... » Je n'y allais pas par quatre chemins avec elle. J'étais directe. Je la connaissais assez pour savoir qu'elle n'avait pas la tête des meilleurs jours.

Spoiler:
 



Evie ☼ shoulda just called it like I saw it. Shoulda just called for help and
ran like hell that day. The burning sting and the high and the heat and the
left me one more feeling way he kissed me.
I shoulda just called him Whiskey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

worth knowing



MessageSujet: Re: Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh

Revenir en haut Aller en bas
 

Everleigh & Alliana ☼ we used to laugh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Just take our laugh as golden wounds | Val. Fox {OK}
» ─ Liste des Avatars Pris.
» HISTOIRE [Yuuki] -The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason ; that's life. | EN PAUSE
» [K]eep making me laugh
» Loreena&Gideon ▬ You can laugh with me. END

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk In The Sun :: City of Churches :: Mawson Lakes :: Forever 21-