AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Caleb&Snow Ҩ we used to be friends.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

worth knowing

Ҩ pseudo : alaska
Ҩ âge irl : 23
Ҩ messages : 52
Ҩ crédits : tumblr & stalker mind



en savoir plus sur moi...
Ҩ choses à faire :
Ҩ Mon téléphone:

MessageSujet: Caleb&Snow Ҩ we used to be friends. Sam 10 Nov - 21:45


Caleb & Snow

Les rayons du soleil filtrant par la fenêtre ouverte vinrent caresser mon visage, sa chaleur mordante d’après-midi était agréable. Je soupirai et passai mes mains sur mon visage, avant de partir dans un bâillement bruyant. J’avais passé la nuit à faire la fête et je me réveillai au beau milieu de l’après-midi avec un mal de crâne horrible. Quand j’eus enfin le courage de me lever, je me traînai jusqu’à la salle de bain pour prendre des cachets et passai ce qui me sembla être un moment interminable sous la douche. L’eau brûlante sur ma peau m’apaisait. Quand je décidai que j’avais suffisamment gaspillé d’eau pour me remettre de mon réveil difficile je fermai le robinet et m’enroulai dans une serviette avant de frapper à la porte de la chambre que j’avais provisoirement aménagée pour Hope. « Tu es là ? » demandai-je. Comme elle ne répondait pas, je retournai dans ma chambre pour m’habiller et descendis dans le jardin. J’avais donné rendez-vous à Snow à 17h à Sunshine Square où les jeunes d’Adélaïde avaient pour habitude de se retrouver quand ils voulaient passer du temps en centre-ville. Quand j’étais encore au lycée, je passais le plus clair de mon temps là-bas. Et maintenant que je travaillais en bord de mer, c’était à la plage. Or j’avais envie de changer un peu d’air, de varier les plaisirs. Nous étions déjà allés à la plage quelques jours plus tôt et j’avais envie de la surprendre plutôt que l’ennuyer. Snow … Quelle fille incroyable, et surtout quelle relation étrange nous avions ! Elle me rendait fou, me faisait perdre la tête. Etais-je amoureux ? Etait-ce une amie d’enfance et rien d’autre ? Alors pourquoi étais-je jaloux et possessif à son égard ? Je ne savais plus où donner de la tête avec elle. J’avais l’air assuré alors qu’en fait chaque fois que je devais la voir, j’avais presque peur. Non, peur n’était pas le terme … J’étais dérouté, oscillant entre ce désir étrange de la posséder et le fait de la connaître trop bien pour aller plus loin.

J’appelai un taxi qui vint me chercher devant chez moi, à Victoria Square. Grace à la fortune que j’avais de côté sur un compte et mon travail, j’avais largement de quoi m’acheter ce genre de logement hors de prix qui faisait rêver les plus défavorisés. J’avais parfois honte, moi qui ne m’intéressai guère aux gros salaires, mais je vivais dans une situation confortable et plaisante et ma culpabilité était bien vite évincée au profit de la sérénité. Tandis que la voiture roulait, j’observai avec un certain détachement les bâtiments qui défilaient par la vitre de la voiture. J’aimais cette ville, je m’y sentais terriblement bien. Mais j’aurais aimé connaître quelque chose. Qu’est-ce qui m’empêchait de voyager ? Je n’en savais rien. Je n’avais pas réellement envie de partir seul et Hope était bien trop occupée pour m’accompagner. Et Snow ? A cause d’elle, j’avais envie de voir la neige. Je commençai à m’impatienter quand nous nous retrouvâmes coincés dans les bouchons et tendis des billets au chauffeur. « Laissez-moi là, ce n’est plus très loin. » dis-je avant de sortir de la voiture. A cette heure-ci, les rues étaient bondés. Je me retrouvais dans le quartier des affaires et mis à part les jeunes qui traînaient comme moi sur la place, le plupart des gens portaient des costumes ou des tailleurs et des jupes serrées, étaient stressées, bousculaient les autres et avaient l’air déconnectées de la réalité. Si j’avais refusé de reprendre l’entreprise de mon père aussi luxueuse soit-elle, c’était exactement pour cette raison. Je n’avais pas envie de leur ressembler, de vivre une vie répétitive et stressante dans laquelle je passerais mon temps le cul posé sur une chaise à écouter des gens parler de chiffres et de taux de chômage. « Pardon ! » s’exclama une femme qui me rentra dedans. Le temps que je réagisse, elle avait déjà continué sa route. J’arrivai enfin sur la place et me dirigeai vers le bar, légèrement en avance. Je cherchai Snow des yeux mais visiblement elle n’était pas encore là. Je saluai le serveur que je connaissais bien et pris place à une table libre, observant d’un œil attentif les gens qui passaient devant moi. « T’es seul ? C’est triste. » s’exclama le serveur qui répondait au nom de Noah. Je lâchai un rire amusé et répondis : « J’attends Snow. » Il hocha la tête, compréhensif. « Pendant combien de temps tu l’attendras, Caleb ? Ca fait treize ans que tu l’attends. » Je ne répondis pas, il venait de toucher un point sensible. Ce mec faisait partie de mes amis d’enfance et il avait vu Snow le jour où je l’avais rencontré, aussi il savait parfaitement de quoi il parlait.

Je commandai une bière et la bus à petites gorgées. Je n’eus pas le temps de la finir que mon amie arrivait dans ma direction. J’avais plaisir à la regarder : elle était sublime avec ses cheveux blonds tombant en cascade sur ses épaules, ses yeux bleus pétillants de malice et d’intelligence, son sourire à faire fondre un igloo et ses tenues féminines. Ne pas avoir à quel point elle était belle était un affront. Et c’était aussi ce fait qui me dérangeait, que Snow soit belle. Parce que je détestais les regards que les hommes lui lançaient quand elle avançait d’un pas gracieux et assuré, quand elle relevait la tête pour sourire et qu’elle passait sa main dans ses cheveux. J’aurais aimé la montrer la planète entière et m’enfermer avec elle pour être le seul à la voir pour l’éternité. « Salut toi. » dis-je avec douceur quand elle fut à ma hauteur. « T’as passé une bonne journée ? Je suis désolé, je n’ai pas répondu à tes messages parce que je dormais. Je me suis réveillé y a deux heures. » J’appelai mon pote pour qu’il prenne la commande de Snow, qui la dévisagea un moment en silence avant de froncer les sourcils en me regardant. Je fis de même et fis un geste grossier avec un sourire pour qu’il s’éloigne. « Excuse-le, il est con. » Je souris et plantai mes yeux dans les siens avant de détourner la tête vers ma bière et de boire une autre gorgée. « Tu veux faire quelque chose de spécial ? J’ai ma soirée complète pour une fois. » La dernière fois j’avais du écourter pour un problème au travail et je me sentais terriblement coupable d’avoir privilégié le travail à Snow. Malgré tout elle me comprenait et savait ce que je n’avais pas fait ça par plaisir mais par obligation. Quelques fois, j’avais peur pour qu’elle se lasse de ce jeu qui sévissait entre nous, qu’elle sorte avec quelqu’un d’autre sous mes yeux. Je savais que je serais fou de jalousie, mais lui en voudrais-je vraiment ? Tout ça était si abstrait que je ne savais plus quoi faire ni penser.
©️ fiche créée par ell


:pumpkin:


૪ you know time waits for no one.
Caleb & Snow ♥ « Je t'ai cherchée partout, même ailleurs. Je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Ta chair était ma chair. De nos moitiés, nous avions inventé des promesses ; ensemble nous étions nos demains. Je sais désormais que les rêves les plus fous s'écrivent à l'encre du coeur. » ▬ levy ;;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Caleb&Snow Ҩ we used to be friends.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dessin de Snow'
» Présentation de Dark'Snow Day
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Ann Snow
» Dashing through the snow...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk In The Sun :: City of Churches :: Central Business District :: Sunshine Square-